Ceux qui le savent d’emblée et de façon pleine et entière sont les paysans et les artisans des sociétés traditionnelles – et aussi les contemplatifs et les mystiques, qu’ils soient zen ou cisterciens : les formes les plus belles sont les plus fonctionnelles. Même quand elle se lance dans ses créations les plus folles – chenilles et papillons multicolores, fleurs d’excentricité érotique époustouflante, oiseaux aux formes et aux coloris extravagants, coraux à vous faire exploser les yeux de ravissement –, la nature, ne le fait jamais pour rien. La moindre teinte joue son rôle et remplit une fonction. Et cette fonctionnalité est belle. Simple. Harmonieuse. Écologique. Telle est notamment la conviction d’un homme comme Pierre Rabhi : finalement, ce qui nous rendra positifs à l’égard de la vie, pense-t-il, ce ne sont pas des règlementations, des contraintes, des transgressions, etc. Si l’humanité doit évoluer, cette évolution se fera dans le sacré, c’est-à-dire que nous prendrons conscience que la vie est magique, extraordinaire, belle, généreuse et que tout cela mérite d’être profondément respecté. Alors seulement, l’humain retrouvera sa vocation suprême : l’admiration. « Nous sommes faits pour admirer ! » disent Pierre Rabhi et ses amis. À partir du moment où nous admirons, nous respectons. Et si nous respectons, non parce qu’il y a un gendarme, mais parce que notre conscience profonde, notre âme même, a fusionné avec l’âme de l’univers, alors nous comprenons aussi que l’entendement et la conscience qui nous sont donnés et le libre arbitre qui nous est réservé en dépit de toutes les déterminations, sont quelque chose de l’ordre de la beauté et de l’enchantement. Si ce n’est pas à cela que l’humanité aboutit, elle restera une simple prédatrice, qui s’autodétruira – peut-être assez vite. La nature primitive, les bactéries notamment, subsistera. Mais nous, nous pouvons disparaître en un clin d’œil. Un véritable humanisme serait d’accéder à cette compréhension profonde que tout est beau et sacré et que tout mérite notre enchantement. Le rêve écologique absolu est que nous aboutissions à cette ultime évolution, qui nous mettra en fusion avec tout le réel. À ce moment-là, la mission des « révolutionnaires verts » aura été accomplie. Comment donc nous mettre à cheminer dans cette direction ? Peut-être en faisant la différence entre besoins vitaux et besoins superflus, débouchant sur ce que l’on pourrait appeler un art de la simplicité. Un art qui démontre le plaisir, l’esthétique et la sensualité qu’il y a à se débarrasser du superflu, à vider ses armoires, ses tiroirs, sa cave et son grenier, mais aussi son agenda, son carnet d’adresses et sa liste de projets ! Car nous débordons d’objets, mais aussi de gestes, de relations et d’intentions inutiles. Cette attitude de jouissance et de sensualité dans la frugalité ne serait-elle pas la seule à pouvoir convaincre la grande majorité qui, sinon, risquerait de ne pas voir l’utilité d’agir ainsi, surtout si tout le voisinage reste aveugle ? Car tous comprendront qu’ainsi, leur vie sera plus belle, plus agréable, plus satisfaisante, même si leurs voisins ne les imitent pas et sans attendre forcément le résultat global – car celui-ci semble tellement inaccessible, la tâche tellement démesurée, que l’on est finalement toujours tenté de ne rien faire.
L'Enfant du désert de Claire Eggermont
Prix : 18 €
ajouter L'Enfant du désert de Claire Eggermont au panier
 
Description
L'Enfant du désert
Claire Eggermont

pages
Résumé
De sa naissance en 1938 dans un village du désert algérien jusqu'à aujourd'hui, où il parcourt le monde pour partager son savoir, Pierre Rabhi semble avoir vécu mille vies. D'abord employé de banque, puis ouvrier à la chaîne, il a vite quitté ces univers étouffants pour expérimenter d'autres façons...
La Forêt millénaire de JIRÔ TANIGUCHI
Prix : 20 €
ajouter La Forêt millénaire de JIRÔ TANIGUCHI au panier
 
Description
La Forêt millénaire
JIRÔ TANIGUCHI

pages
Résumé
Album posthume du grand dessinateur de manga japonais, mort en février dernier, La Forêt millénaire convoque le fantastique pour réfléchir sur la place de l'homme dans la nature. Cette bande dessinée en couleurs, dernière création de Jirô Taniguchi, occupe une place à part dans l'oeuvre de cet artiste...
La Vie au coeur de la forêt de Peter Wohlleben
Prix : 19,90 €
ajouter La Vie au coeur de la forêt de Peter Wohlleben au panier
 
Description
La Vie au coeur de la forêt
Peter Wohlleben

pages
Résumé
Dans le best-seller de Peter Wohlleben, La Vie secrète des arbres, nous avons découvert que les arbres étaient des êtres vivants à part entière. Même s'ils vivent dans une dimension différente de la nôtre, ils savent apprendre, communiquer, aider leurs voisins... Dans La Vie au coeur de la forêt, nous...
-10%
Le Guide de la permaculture au jardin de Carine Mayo
Prix : 15,84 €
Prix Public: 17,60 €
ajouter Le Guide de la permaculture au jardin de Carine Mayo au panier
 
Description
Le Guide de la permaculture au jardin
Carine Mayo

160 pages
Résumé
La permaculture, c'est une philosophie de la vie pour la mise en place d'une société durable. Une approche essentielle pour tous ceux qui s'intéressent à la transition écologique. La permaculture, c'est aussi un mode de culture très productif, qui prend la nature comme modèle, favorise la biodiversité...
   
Cueilleur urbain de Christophe de Hody
Prix : 18,90 €
ajouter Cueilleur urbain de Christophe de Hody au panier
 
Description
Cueilleur urbain
Christophe de Hody

164 pages
Résumé
Même ruraux, beaucoup de nos contemporains ignorent que certaines herbes qu'ils croient « mauvaises » sont en fait des plantes qui se mangent ou qui ont des vertus thérapeutiques. Que dire alors des citadins ! Christophe de Hody nous présente cette très jolie flore pas comme les autres. Ce naturopathe...
   
La Vie secrète des arbres de Peter Wohlleben
Prix : 20,90 €
ajouter La Vie secrète des arbres de Peter Wohlleben au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
La Vie secrète des arbres
Peter Wohlleben

300 pages
Résumé
Vous avez sûrement déjà entendu l'histoire des acacias de la brousse qui, attaqués par un prédateur, non seulement sécrètent un poison pour le dégoûter, mais émettent une molécule qui alerte les arbres voisins. De telles histoires, Peter Wohlleben, forestier, en raconte tant que, très vite, nous réalisons...