Contrairement à une idée reçue, l’émerveillement, même s’il engendre la joie, est une question grave. Une société qui ne s’émerveille plus perd sa créativité et sa vitalité. Ne croyez pas qu’il soit réservé à des privilégiés : on s’est émerveillé jusqu'en enfer, trouant celui-ci de rayons d’humanité. Mais quelle est cette force que nous donne l’émerveillement ? Peut-on s’émerveiller malgré la crise, le chômage et toutes les peurs qui nous tombent dessus ? Comment revenir aux sources de la joie de vivre ? Quels rapports entre l’émerveillement et la contemplation ? Cette qualité inhérente à l’enfance est-elle universelle ? Pourquoi disparaît-elle de plus en plus ? Qui sont les adultes qui l’ont gardée ? Immense et troublante est la question de l’émerveillement. Il y a les émerveillements faramineux, qui vous marquent à jamais, quand se dévoilent soudain à vous un nouveau peuple, un nouveau sentiment, un nouveau corps, un paysage ou un regard nouveau sur le réel. Et puis il y a l’émerveillement quotidien ordinaire. À mesure que l’âge passe, c’est sans doute la persistance du second qui vous étonne le plus. Comment puis-je encore, après tant d’années, m’abîmer dans la contemplation de ce même jardin, du visage de ce même amour ou, comme les singes de la falaise dogon qui étonnèrent tant Jung, m’extasier du coucher de ce même soleil, encore, encore et encore ? Cette interrogation nous fait remonter aux sources mystérieuses de la joie, sans laquelle, dirait-on, aucune humanité ne pourrait durer longtemps. Mystérieuses, parce que s’y mêlent inextricablement le tout-à-fait nouveau et le totalement connu – l’illustration la plus commune de cet alliage contradictoire nous venant sans doute du coup de foudre, quand nous tombons amoureux d’un être jusque-là jamais vu, jamais senti, jamais entendu, et dans lequel nous reconnaissons pourtant tellement de choses… « Que faisiez-vous depuis dix mille ans ? » demande John Lilly à Antonietta Watts, qui va devenir la femme de sa vie. À vrai dire, comme le bonheur – que nous « reconnaissons au bruit qu’il fit en sortant » –, la force incroyable que nous procure le fait de nous émerveiller ne devient évidente, pour beaucoup d’entre nous, qu’au moment où l’énigmatique processus s’évanouit et disparaît. Un vilain matin, je ne me suis plus extasié de la beauté de cet arbre qui poussait juste devant ma fenêtre. Je m’en contrefichais même complètement, de cet arbre, comme du monde entier ! Je savais pourtant qu’il y avait eu, avant, cette possibilité de ressourcement quasi permanent, ce lien nourricier direct avec le monde et avec les autres. Avant quoi ? Avant que je ne sombre dans la dépression et que tout, presque du jour au lendemain, ne m’apparaisse désormais fade, gris, terne… avant que tout désir ait disparu. La dépression ravage tout émerveillement et vous ramène aux pires moments de l’adolescence. Même devenus « adultes libérés », elle nous fait retomber dans les marécages de l’âge ingrat et désenchanté. Alors que, curieusement, le fait d’en sortir – pour ceux, heureusement nombreux également, qui ont la chance, de finalement guérir de leur dépression, avec ou sans psy ou spi –, le retour de la capacité de s’émerveiller fait un peu penser, lui, à un retour à la petite enfance : quand notre curiosité s’étendait à la moindre brindille, au plus petit moucheron et que nous pouvions rire à chaque instant, du simple bonheur d’exister. Émerveillement et fraîcheur du désir neuf : n’est-ce pas la base même de la créativité ? Certaines sociétés poussent à l’émerveillement, dont elles font un carburant. D’autres auraient tendance à le disqualifier, comme infantile et irréaliste. La société française exerce de ce point de vue une double influence. Nous avons des atouts : polychroniques et touche-à-tout, comme dirait l’anthropologue Edward Hall, nous sommes facilement vifs, plutôt drôles, et curieux de tout. Mais nous souffrons aussi de handicaps : sevrés plus tôt que la majorité des petits humains, nous sommes souvent obligés de nous blinder, ce qui donne notre fameuse « french arrogance », ce soit disant esprit libertaire, en réalité pétri de peur du ridicule, de besoin de briller devant la cour et de sens des convenances. Mais ne sombrons pas dans le désenchantement à notre tour. Comment cultiver l’émerveillement ou le faire revenir quand il s’est enfui ? Voilà la seule question !
Polyphonies de Alain Rey
Prix : 59 €
ajouter Polyphonies de Alain Rey au panier
 
Description
Polyphonies
Alain Rey

pages
Résumé
L'artiste calligraphe Fabienne Verdier, qui a fait son apprentissage en Chine, s'intéresse depuis longtemps aux rapports entre langage et peinture. Dans ses cahiers d'atelier, où elle met en relation images, dessins, collages, mots, réflexions personnelles et citations, elle donne à voir la pensée...
Le Pouvoir de l'Univers est en vous de Docteur Deepak Chopra
Prix : 22,90 €
ajouter Le Pouvoir de l'Univers est en vous de Docteur Deepak Chopra au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Le Pouvoir de l'Univers est en vous
Docteur Deepak Chopra

pages
Résumé
Dans ce nouvel ouvrage, Deepak Chopra va encore plus loin que dans Qui détient la clé de l'Univers ? En faisant équipe avec l'expert en physique quantique qu'est Menas Kafatos, le fameux médecin indo-américain nous fait faire un tour d'horizon de l'Univers et explore la place qu'y occupe l'humanité,...
Description
Pierre qui roule n'amasse pas mousse et autres proverbes
Grandville

pages
Résumé
Formule métaphorique ou figurée, le proverbe exprime une vérité d'expérience ou un conseil de sagesse pratique et populaire, commun à tout un groupe social. Les célèbres Cent Proverbes du dessinateur visionnaire et graveur français Grandville (1803-1847) sont illustrés par de brillantes caricatures...
-20%
   
La Conscience intuitive extraneuronale de Docteur Jean-Jacques Charbonier
Prix : 18,32 €
Prix Public: 22,90 €
ajouter La Conscience intuitive extraneuronale de Docteur Jean-Jacques Charbonier au panier
 
Description
La Conscience intuitive extraneuronale
Docteur Jean-Jacques Charbonier

232 pages
Résumé
Après quinze ans de recherche et parvenu à son douzième ouvrage sur les N.D.E. - Near Death Experience, qu'il préfère appeler « Expériences de mort provisoire » -, le docteur Jean-Jacques Charbonier franchit une nouvelle étape. S'il n'a jamais hésité à risquer sa réputation en étudiant ces sujets tabous,...
   
L'Homme quantique de Emmanuel Ransford
Prix : 18 €
ajouter L'Homme quantique de Emmanuel Ransford au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
L'Homme quantique
Emmanuel Ransford

192 pages
Résumé
Cellule quantique, corps quantique, médecine quantique, les membres de notre Club le savent : la logique « quantique » imprègne des champs thérapeutiques chaque jour plus nombreux. Partie, vers 1920, des découvertes de la physique subatomique, la théorie des quanta sert aujourd'hui à expliquer toutes...