Nos livres pour – Prendre soin de soi – Se soigner – Méditer – Se connaître – S’éveiller – Bien se nourrir – Communiquer – Écologie – S’éduquer – Se relaxer – Produits Bio

Paiement 100 % sécurisé
Rechercher par
Vous êtes ici :  Accueil > Dossiers > Cultiver le calme jusque dans la tempête

DOSSIER : Cultiver le calme jusque dans la tempête


Cultiver le calme jusque dans la tempête

par Patrice van Eersel

Parmi les besoins vitaux de l’être humain, il y a bien sûr l’amour, mais il y a aussi – dès le début de la vie, parallèlement et avec une intensité équivalente – la paix, c’est à dire la sérénité, la confiance, le calme. L’idéal est bien sûr de combiner l’amour et la paix. Mais ce n’est pas toujours évident. Souvent, l’amour se confond avec la passion, qui est tout sauf calme. À l’inverse, la confiance, la sérénité, la paix, le calme, sont souvent vécus comme synonymes d’ennui, donc de « tue l’amour » (surtout quand on est jeune, mais cela peut durer tard). Ce constat une fois posé, concentrons-nous sur le calme. Vivre tranquille quand tout va bien n’est pas sorcier. Certes, des personnes particulièrement angoissées s’échinent à s’inquiéter sous le plus paisible des ciels bleus. Admettons néanmoins que, pour la plupart d’entre nous, trouver le calme et la sécurité quand tous nos baromètres sont au beau fixe est une attitude accessible. Tout change par contre quand une dépression s’approche et que la tempête est annoncée. Saurons-nous rester calme même quand elle se déchaînera ? That is the big question.

C’est sans doute la force de caractère que nous admirons le plus chez les héros ou héroïnes de l’humanité : le monde s’écroule autour d’eux, l’ennemi est dans la place, le feu ravage tout, le navire coule… et eux, mus par on ne sait quelle énergie, gardent leur sang froid. Nous les trouvons formidables, mais à bien y regarder, beaucoup d’entre nous n’ont-ils pas déjà vécu cela, au moins à une petite échelle ? Alors qu’en temps ordinaire, nous nous énervons pour un rien et nous faisons un sang d’encre pour des broutilles, voilà qu’une catastrophe nous tombe dessus et… nous nous surprenons nous-même tant notre sang froid est impressionnant – et nous savons alors exactement quels gestes et quelles paroles sont nécessaires, et au bon moment ! C’est dans de tels circonstances que nous pouvons comprendre la fameuse phrase du peintre Georges Braque : « Descendre jusqu'au chaos primordial et s’y sentir chez soi » ! Comme si la tempête et le tumulte étaient caractéristiques du réel lui-même. Comme s’ils étaient inhérents au contexte dont nous sommes issus. Comme si nous étions nés de cette matrice.

Voir les choses ainsi métamorphose notre vision du monde. Si nous sommes les enfants du chaos, qu’est-ce qui pourrait nous effrayer ? Dans les situations les plus monstrueuses, des hommes et des femmes ont su rester humains, et nous dire comment ils s’y étaient pris. Déporté par les nazis, le psychiatre Viktor Frankl nous dit que restaient calmes ceux qui parvenaient à donner un sens à la vie– même au royaume du non-sens, cela s’avérait possible… Certains trouvaient ce sens dans le désir, chevillé au corps, de revoir les êtres qu’ils aimaient. D’autres le trouvaient dans la conviction qu’ils avaient une mission, une tâche, une œuvre à accomplir. D’autres encore tenaient simplement à demeurer humains, quand bien même on essayait de les transformer en animaux. Et à la même époque, Etty Hillesum, elle aussi sur le chemin de la déportation, parvint à faire preuve de compassion pour les âmes de ses bourreaux, sur lesquelles elle aurait voulu « verser un baume de consolation » tant elle sentait que ces âmes-là allaient connaître des tourments à la mesure de leurs forfaits.

Quels traits communs entre les attitudes de calme insensé de ces grands héros et celles dont chacun de nous peut s’avérer capable quand soudain les choses vont mal ? Peut-être est-ce simplement le fait de regarder la réalité en face et de l’accepter, parce qu’aucune autre issue n’est plus envisageable – le déni étant juste devenu impossible. Voir le réel, même quand il devient chaos, ce n’est pas l’abolir, ni le détruire, c’est simplement le voir vraiment, le voir éclairé pour de bon. Et la seule façon d’éclairer vraiment une situation, c’est de la vivre. On n’éclaire pas vraiment par l’intelligence abstraite, analytique, mais par la vie. Les plus grandes leçons nous viennent de ce que nous avons subi, de ce que nous n’avons pas choisi. Il est impossible de vivre une vie humaine, même si elle est brève, sans traverser des enfers. Mais, ces traversées-là nous enrichissent infiniment. Et c’est la plus grande des consolations.


La merveille de se savoir ignorant


Qu’auriez-vous pensé de cette phrase d’un industriel de l’agroalimentaire qui, en 1977, vantait ainsi les parfums chimiques imitant la vanille et le chocolat : « La nature a été une bonne base de départ, mais nos technologies sont désormais tellement plus sophistiquées ! » Cette idée enfantine semblait alors évidente. Paradoxalement, il a fallu attendre que les technologies permettent de descendre jusque dans les profondeurs moléculaires du vivant, pour que nous y découvrions, effarés, des milliers d’« inventions » fantastiques, infiniment plus « sophistiquées » que les nôtres. Des milliards d’années avant l’humanité, la vie avait inventé la roue, le moteur atomique, le sonar, le vol stationnaire, la capture de l’énergie solaire, l’éclairage électrique, le GPS et des myriades de processus qui nous dépassent encore complètement : cicatrisation, reproduction, congélation suivie de réanimation… Et que dire de notre cerveau, dont chacune des milliards de cellules est un univers informatique en soi ? Nos prouesses scientifiques et nos technologies sont sans doute fantastiques, mais comparés au « grand laboratoire » de la nature, nous sommes comme des enfants de la maternelle face à de grands savants – et même beaucoup plus petits encore !

C’est une vérité étonnante, qui s’est imposée aux esprits scientifiques au fil du XX° siècle et s’impose avec force au XXI° : plus nous savons de choses sur le monde, plus nous mesurons l’ampleur de ce que nous ne savons pas. Car chaque mystère résolu débouche sur dix nouveaux mystères. Il ne s’agit pas pour autant de renoncer à comprendre, bien au contraire. Jamais l’être humain n’a été à ce point invité à pousser plus loin son exploration du réel. Car jamais ce réel ne s’est avéré à ce point débordant d’énigmes… Jamais l’humanité n’a été aussi savante. Mais jamais non plus elle n’a été aussi consciente que tout son savoir n’était pas grand chose face à la réalité.

Ce hiatus pourrait être désespérant. Comme si Sisyphe, non seulement devait éternellement rouler son rocher vers le sommet pour le voir retomber, mais qu’en plus, ce rocher devenait de plus en plus lourd. Il y a heureusement une autre façon d’aborder ce très étrange constat. Albert Einstein définissait la chose ainsi : « L'émotion la plus magnifique et la plus profonde que nous puissions éprouver est la sensation mystique. Là est le germe de toute science véritable. Celui à qui cette émotion est étrangère, qui ne sait plus être saisi d'admiration ni éperdu d'extase est un homme mort. Savoir que ce qui nous est impénétrable existe cependant, se manifestant comme la plus haute sagesse et la plus radieuse beauté que nos facultés obtuses n'appréhendent que sous une forme extrêmement primitive, cette certitude, ce sentiment est au cœur de tout sens religieux véritable. »

Il ne s’agit certainement pas de régresser dans le temps, pour revenir à ce qu’Auguste Comte appelait l’« âge religieux », voire l’« âge magique ». Nous sommes bel et bien des modernes et la science est l’un des piliers de notre civilisation – avec la démocratie, la solidarité, l’hospitalité et, aujourd’hui, le sens de la responsabilité biosphérique. Mais cette science n’est plus celle des scientistes d’il y a un siècle, qui s’imaginaient avec un mélange d’arrogance et de naïveté qu’ils allaient bientôt « tout comprendre ». Non. Ce que nous découvrons, et qui aurait certainement beaucoup étonné nos aïeux, c’est la merveille de nous savoir ignorants.

Lire l'article
Insoluble mais vrai ! de David Louapre
Prix : 18 €
ajouter Insoluble mais vrai ! de David Louapre au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Insoluble mais vrai !
David Louapre

192 pages
Résumé
La science n'a jamais paru aussi puissante, et pourtant... Saviez-vous que la nature de la matière qui compose notre Univers est pour l'essentiel inconnue, de même que l'origine du basque, l'emplacement des nombres premiers ou ce qu'il se passe vraiment dans un robinet ? Qu'on ignore pourquoi on dort,...
Le Sens de l'hospitalité de Jacqueline Kelen
Prix : 15 €
ajouter Le Sens de l'hospitalité de Jacqueline Kelen au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Le Sens de l'hospitalité
Jacqueline Kelen

144 pages
Résumé
« Il est beau que dans la langue française, l'hôte désigne aussi bien celui qui reçoit que celui qui est accueilli. » Ainsi commence le dernier ouvrage de Jacqueline Kelen, une réflexion délicate sur l'hospitalité à l'heure où des réfugiés de plus en plus nombreux frappent à notre porte, fuyant la...
   
Psychogénéalogie et physique quantique de Annie Tranvouëz
Prix : 22 €
ajouter Psychogénéalogie et physique quantique de Annie Tranvouëz au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Psychogénéalogie et physique quantique
Annie Tranvouëz

400 pages
Résumé
Signé par Annie Tranvouëz, guide en développement personnel, et Marc Henry, professeur de chimie à l'université de Strasbourg, qui a préfacé l'ouvrage, ce livre apporte des explications spectaculaires sur la psychogénéalogie. Celle-ci relie notre psychologie individuelle à notre généalogie, donc la...
La Bible et le Coran de Serge Lafitte
Prix : 13 €
ajouter La Bible et le Coran de Serge Lafitte au panier
 
Description
La Bible et le Coran
Serge Lafitte

176 pages
Résumé
A l'heure où l'obscurantisme religieux fait l'actualité, cet ouvrage tombe à pic pour nous aider à comprendre les textes sur lesquels s'appuient depuis des millénaires trois grandes traditions spirituelles : le judaïsme, le christianisme et l'islam. Nées les unes des autres, adorant le même Dieu unique,...
   
Ouvrir le livre de Marie BALMARY - Sophie Legastelois
Prix : 18,90 €
ajouter Ouvrir le livre de Marie BALMARY - Sophie Legastelois au panier
 
Description
Ouvrir le livre
Marie BALMARY - Sophie Legastelois

252 pages
Résumé
Ce livre est le fruit de conversations autour de la Bible entre Marie Balmary, psychanalyste lacanienne, et sa nièce Sophie, animatrice d'ateliers d'écriture. Marie, qui a constitué depuis une trentaine d'années des groupes de travail pour revisiter les textes sacrés à la lumière de sa discipline,...
   
La Méthode du miroir de Louise Hay - Louise L. Hay
Prix : 14,90 €
ajouter La Méthode du miroir de Louise Hay - Louise L. Hay au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
La Méthode du miroir
Louise Hay - Louise L. Hay

228 pages
Résumé
Louise L. Hay utilise depuis plus de quarante ans le « jeu avec le miroir » comme un outil essentiel de sa thérapie. « C'est, affirme-t-elle, le processus le plus efficace que je connaisse pour retrouver la joie intérieure. » La méthode est simple : il suffit de répéter des affirmations positives en...
-50%
Les Trois Niveaux de la conscience de Jean-François Houssais
Prix : 9 €
Prix Public: 18 €
ajouter Les Trois Niveaux de la conscience de Jean-François Houssais au panier
 
Description
Les Trois Niveaux de la conscience
Jean-François Houssais

216 pages
Résumé
Médecin et ancien directeur de recherche au C.N.R.S., l'auteur raconte ici l'étrange aventure qu'il a vécue dans sa jeunesse. Par trois fois, sans raison apparente, il est « sorti de son corps ». Sa dernière « décorporation », qui a eu lieu durant son service militaire, l'a entraîné dans un incroyable...

La Lumière nous pénètre par nos failles


Les grands coureurs de fond le savent : une fois passé le « second souffle », la respiration se calme, le cœur trouve son rythme, et l’esprit, d’abord embrumé par l’effort, peut profiter de la course pour imaginer de grandes choses ou simplement s’étendre à la totalité de l’espace et du temps, trouvant dans la nature traversée un réservoir de ressources sans limite. Les grands coureurs de fond le savent… mais nous, coureurs de base, sportifs amateurs, ou même citoyens lambda non sportifs mais aux prises physiques avec le quotidien, nous le savons souvent beaucoup moins. Que nous fassions du jogging, comme ceux à qui s’adresse le marathonien Sakyong Miphan, fils du grand Chogyam Trungpa Rinpoché, dans Courir comme on médite, ou que nous pratiquions un autre exercice physique, ne serait-ce que pour nous rendre à notre travail ou monter les escaliers, l’essoufflement premier a tendance à accaparer toute notre conscience. Nos efforts physiques absorbent l’intégralité de notre esprit et nous nous retrouvons dans un tunnel en grande partie inconscient. Plonger dans ce tunnel est une façon rapide de nous déconnecter des routines aliénantes de la vie. Mais le plus intéressant est d’en sortir vers l’amont, de dépasser la fatigue pour, comme dit le maitre tibétain, « chevaucher le vent de la respiration » et accéder ainsi à des états de conscience très intéressants, notamment pour nous ouvrir à la beauté… Jusqu’à comprendre cette idée très shintoïste : « Tout ce qui est beau est dieu » – et donc accéder, par cette voie spirituelle brute à la plus simple des prières.

Quel rapport avec la course à pied, le jogging et plus généralement l’effort physique ? En fait, on pourrait dire que tout est une question d’air et de respiration. C’est l’encombrement qui nous rend malhabile, imperméable au monde et à sa beauté, et qui nous fait parfois, suffoquer. Nous avons besoin de connaitre des choses telles que « l’effort », « l’ennui », « le manque », « l’absence », pour connaitre « la présence », « la joie », et aussi le sens de l’expression « attention pure ». D’une certaine façon, c’est tout le contraire d’Internet – même si c’est grâce à Internet que vous lisez ces lignes ! À la racine d’inventions comme Internet, il y a le désir de tout posséder tout de suite. Que surtout personne ne souffre plus jamais d’un manque quelconque. Or la vie, qui est très paradoxale, nous apprend que c’est une souffrance que de n’avoir aucun manque dans la vie, de ne fournir aucun effort physique. Oui, très curieusement, c’est une souffrance que de tout avoir à sa disposition, car on devient alors soi-même, comme dit Christian Bobin, une chose au milieu des choses. « Nous avons besoin, écrit le poète, que certaines vitres de la maison soient cassées et que le vent y entre. C’est à dire que nous avons besoin de certains défauts, de certains manques, de certaines brisures pour pouvoir respirer. »

Mais alors, si nous revenons au début de notre propos, comment concilier, d’une part, l’idée que l’effort physique peut être dépassé et que cela ouvre à la beauté divine d’une respiration libre, et d’autre part, la conviction qu’un certain manque est nécessaire pour « laisser passer la lumière » ? Peut-être s’agit-il dans les deux cas d’accepter d’être dépassé par beaucoup plus grand que soi, de renoncer à tout contrôler et de comprendre que la lumière nous pénètre par nos failles.

Lire l'article
Courir comme on médite de SAKYONG MIPHAM
Prix : 19,90 €
ajouter Courir comme on médite de SAKYONG MIPHAM au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Courir comme on médite
SAKYONG MIPHAM

284 pages
Résumé
Ce livre a été écrit par un maître tibétain connu en Amérique du Nord, qui a la particularité rare de pratiquer ce qu'on appelle communément le jogging - la course à pied. Il a même participé à plus d'une dizaine de marathons, notamment celui de Toronto, célèbre pour ses cinquante kilomètres difficiles...
Description
Les Secrets de l'art perdu de la prière
Gregg Braden

224 pages
Résumé
Ne vous attendez pas à trouver dans ce livre, joliment illustré de photos, un recueil de textes, car l'auteur nous propose de savoir créer nos propres prières suivant le célèbre mot de saint Augustin : « Si vous ne savez pas quelle prière choisir, inventez-en une ! » C'est une belle méditation sur...
   
Ma cure de silence de Kankyo Tannier
Prix : 14,95 €
ajouter Ma cure de silence de Kankyo Tannier au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Ma cure de silence
Kankyo Tannier

208 pages
Résumé
L'auteure écrit sur son expérience vécue du silence ; elle alterne dans ce livre, à la fois profond et léger, des anecdotes personnelles toujours intéressantes et des conseils utiles : les exercices ont été conçus pour être facilement pratiqués dans la journée. Nul besoin de se lever avant l'aube ou...
Description
Méditation, respiration, relaxation
Clarisse Gardet

pages
Résumé
Avoir une vie de famille, suivre un parcours professionnel, entretenir son cercle d'amis, se maintenir en bonne forme physique, assurer les activités domestiques... Nous avons souvent l'impression de mener plusieurs vies à la fois et de ne jamais rien pouvoir achever tant il y a à faire, et d'être...
Petite spiritualité des fleurs de Michael Lonsdale
Prix : 14,90 €
ajouter Petite spiritualité des fleurs de Michael Lonsdale au panier
 
Description
Petite spiritualité des fleurs
Michael Lonsdale

112 pages
Résumé
On connaît l'acteur remarquable, César en 2011 comme meilleur rôle masculin dans le film Des hommes et des dieux. Il est aussi réputé pour ses lectures de textes spirituels et littéraires ainsi que pour son oeuvre de peintre et ses mises en scène. Dans ce livre joliment illustré, il partage avec nous...
3 minutes à méditer de Christophe André
Prix : 19,90 €
ajouter 3 minutes à méditer de Christophe André au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
3 minutes à méditer
Christophe André

240 pages
Résumé
Ce n'est pas le premier livre de Christophe André sur l'apprentissage de la méditation, mais celui que nous vous proposons ce mois-ci est un petit bijou. Accompagné d'un CD, il a ceci de particulier que l'auteur s'est efforcé de condenser sa propre pratique méditative jusqu'à son noyau incompressible...
Etre soi dans l'instant présent de Deepak Chopra - ECKHART TOLLE
Prix : 16,90 €
ajouter Etre soi dans l'instant présent de Deepak Chopra - ECKHART TOLLE au panier
 
Description
Etre soi dans l'instant présent
Deepak Chopra - ECKHART TOLLE

96 pages
Résumé
Quand deux fameux guides spirituels dialoguent sur ce qui leur a personnellement permis de s'éveiller et de trouver joie et sérénité en toutes circonstances, nous sommes forcément aux aguets et buvons leurs paroles avec empressement. La première chose que dit Eckhart Tolle, c'est que des millions d'humains...