Nos livres pour – Prendre soin de soi – Se soigner – Méditer – Se connaître – S’éveiller – Bien se nourrir – Communiquer – Écologie – S’éduquer – Se relaxer – Produits Bio

Paiement 100 % sécurisé
Rechercher par
Vous êtes ici :  Accueil > Dossiers

Zoom sur la cohérence cardiaque


écouter un extrait
Patrick Drouot est un physicien qui s’est beaucoup intéressé aux régressions dans les vies antérieures et aux hypothèses de réincarnation. Spécialiste des états « d'expansion de conscience », il a accompagné des milliers de personnes dans le déploiement de leur existence. Fondateur de l’institut Physique et conscience, il mène depuis plusieurs années des recherches qui l’ont peu à peu amené à devenir thérapeute. C’est dans ce cadre qu’il s’est particulièrement intéressé aux effets bénéfiques de la Cohérence cardiaque.

Lire la suite


Interview audio de Patrick Drouot


   
Le Guide pratique de la cohérence cardique de Marie BORREL - Patrick DROUOT
Prix : 19,90 €
ajouter Le Guide pratique de la cohérence cardique de Marie BORREL - Patrick DROUOT au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Le Guide pratique de la cohérence cardique
Marie BORREL - Patrick DROUOT

224 pages
Résumé
Désormais, nous savons que notre ventre fonctionne avec son propre cerveau et que celui-ci joue un rôle majeur dans notre vie. Il en va de même pour notre coeur. Lui aussi a ses neurones, dont on découvre l'importance cruciale. Que tous ces « réseaux d'intelligence » doivent être mis en cohérence,...

Un grand Théoricien reconnaît l’immortalité


Interview - Rencontre avec Ervin Laszlo
Patrice van Eersel : Votre nouveau livre condense toute une vie de recherches !
Ervin Laszlo : Je n’aurais jamais osé l’écrire sans la base scientifique très solide dont je cite une partie des références, qui renvoient à mes publications précédentes, ainsi qu’à cinquante ans de recherches, notamment en physique quantique et en théorie de l’information.
Patrice van Eersel : Bien qu’utilisant des découvertes récentes, vous avez tenu à conserver le très ancien mot indien d’« akasha ».
Ervin Laszlo : Le concept d’akasha a près de 5000 ans. (...) Je trouve fantastique qu’il corresponde aussi bien aux concepts de notre physique quantique. Il s’agit, là aussi, d’une sorte de « champ vibratoire » contenant, si je puis dire, la totalité de l’information de toutes les expériences vécues par tous les êtres du cosmos. C’est donc une mémoire universelle.
Patrice van Eersel : Est-ce pour cela qu’il peut arriver que nous nous souvenions de toute notre vie depuis la naissance ?
Ervin Laszlo : Notre propre mémoire n’est en effet pas « contenue » dans nos réseaux neuronaux. Ces derniers ne « produisent » pas notre conscience, ils ne peuvent que la « capter » ou, pour user d’un langage informatique, y « accéder ». De la même façon que, grâce à votre ordinateur, vous pouvez accéder à un site Internet, votre cerveau peut accéder à sa mémoire personnelle — mais aussi, éventuellement, à des pans plus grands de la mémoire cosmique.
Patrice van Eersel : La conscience de chacun de nous serait un fragment d’une conscience universelle ?
Ervin Laszlo : Le modèle qui nous sert à nous figurer cette résonance entre les parties et le Tout est l’holographie. Vous savez que chaque fragment d’un hologramme permet de retrouver la totalité de ce qu’il représente. (...) Il est remarquable qu’il corresponde si bien à ce qu’avaient imaginé de grands mystiques, des milliers d’années avant nous. Que ce soit par la voie scientifique ou par la voie mystique, tous nous disent que la conscience survit à la mort du corps, parce qu’elle appartient à un ordre qui transcende l’espace-temps.
Patrice van Eersel : Pratiquez-vous la méditation ?
Ervin Laszlo : Je vous parle depuis ma maison de Toscane, sur une colline qui fut étrusque, avec une vue magnifique sur une vallée travaillée par des paysans depuis cinq mille ans. J’ai construit là un petit oratoire, avec un Bouddha. Je m’y retire souvent l’après-midi ou le soir, pour regarder tranquillement la nuit tomber et entrer dans un état de conscience qui m’aide à me « brancher » sur ce qui me dépasse infiniment.

Lire la suite


Nous sommes donc immortels de Anthony Peake - Ervin Laszlo
Prix : 21,90 €
ajouter Nous sommes donc immortels de Anthony Peake - Ervin Laszlo au panier
Je gagne 2 Points-Cadeaux
Description
Nous sommes donc immortels
Anthony Peake - Ervin Laszlo

224 pages
Résumé
Ce livre est une pierre blanche sur le chemin de quiconque se trouve en quête de vérité. Un grand épistémologue s'y engage sur le terrain spirituel, et ce qu'il avance a de quoi nous emplir de joie. Théoricien de renom, collaborateur des plus grands physiciens, Ervin Laszlo nous dit que les témoignages...

La joie de l’âme retrouvée soigne tous les maux


Interview - Rencontre avec Annick de Souzenelle
Patrice van Eersel : Nos maladies seraient des expressions des inaccomplissements qui, en nous, cherchent avec fureur à s’accomplir ?
Annick de Souzenelle : Inaccomplis, nous le sommes ! Pourtant, n’importe quel humain contient, dans les profondeurs de son « noyau divin », les énergies nécessaires à son accomplissement, ainsi que toutes les informations concernant celui-ci. C’est ce qu’indique le mot hébreu Bassar, qui désigne aussi bien le corps que le « noyau » fondateur de l’Homme, scellé par Dieu au fond de nous. L’important est de voir qu’il n’y a aucune discontinuité entre notre corps et ce noyau divin informateur. Nous pouvons nous mettre à l’écoute de ce dernier et œuvrer à intégrer en nous ces énergies, car nous sommes aimés par le Seigneur.

Patrice van Eersel : La fièvre serait due à un feu intérieur encore prisonnier de notre inconscient ?
Annick de Souzenelle : L’Homme contribue à ce que se construise en lui l’Arbre de la Connaissance. Mais s’il est sourd à cette information, il devient l’esclave des énergies qu’il contient et leur violence le rend malade et le détruit, comme elle détruit le monde. Si l’Arbre ne se construit pas en nous, le corps de l’Homme (ou le corps social) se délabre. La fièvre (ou la guerre) est déclenchée par le court-circuit des énergies non intégrées, qui deviennent alors des démons. Pour les transformer en amour, il faut savoir passer de la « lutte contre » à la « lutte avec », comme Jacob avec l’ange !

Patrice van Eersel : Notre monde est-il autant malade d’intellectualisme que de pulsions animales aveugles ?
Annick de Souzenelle : L’anthropologue Marcel Jousse qualifiait d’« algébrosé » l’intellectuel brillant qui ne vit pas ce qu’il dit. N’ayant pas appris à écouter l’information que tient en secret son noyau fondateur, cet intellectuel a compensé son infirmité par le développement d’une prodigieuse intelligence, qui l’a amené à la connaissance par la seule voie de l’école. Or les grands maîtres de cette voie, enivrante mais extérieure, n’en sont pas moins restés esclaves de leurs animaux intérieurs. (...)

Patrice van Eersel : Est-ce pour échapper à la maladie que Jésus nous invite à trouver une verticalité, donc une cohérence ?
Annick de Souzenelle : La maladie qui tient l’Homme couché révèle que son âme reste esclave d’un animal de sa jungle. Lorsque le Christ descend dans cette jungle pour y nommer l’énergie sauvage, responsable de la maladie, et l’intégrer au corps du malade, celui-ci se redresse. Jésus lui dit : « Debout ! », ou « Va dans ta maison ! » — sa maison intérieure —, ou « Déploie tes ailes ! », l’invitant ainsi à une deuxième naissance.

Lire la suite


Comment accepter le changement de Jacques Marcout
Prix : 18 €
ajouter Comment accepter le changement de Jacques Marcout au panier
 
Description
Comment accepter le changement
Jacques Marcout

256 pages
Résumé
Le constat de départ de Jacques Marcout est que nous traversons une période de grande crise, donc de grand changement. Que l'on observe les choses du point de vue de l'astrologie, de la géopolitique, de l'économie, des technologies de la communication ou de la sociologie des moeurs, la planète Terre...

Zoom sur la communication avec les disparus


écouter un extrait
Médium depuis son enfance – comme l’une de ses grands-mères –, Geneviève Delpech est la veuve du chanteur Michel Delpech, avec qui elle vivait depuis 1985. Née dans une famille d’artistes – elle est la fille d'un peintre et d'une organiste –, elle a étudié aux Beaux-arts de Caen. Depuis quelques années, elle montre au public sa peinture… qui est désormais influencée par les communications qu’elle reçoit de feu son mari, pour notre plus grand émerveillement.

Lire la suite


Interview audio de Geneviève Delpech


   
Te retrouver de Geneviève Delpech
Prix : 17,95 €
ajouter Te retrouver de Geneviève Delpech au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Te retrouver
Geneviève Delpech

224 pages
Résumé
La beauté de ce nouveau livre de la veuve de Michel Delpech- après Le Don d'ailleurs -, c'est qu'il nous emmène vers la spiritualité à petits pas. D'abord, il est surtout question, au sein d'un monde de stars, de prémonitions, de télépathie, de voyance ou d'apparitions. Geneviève « voit » des choses...

Zoom sur la Kabbale


lire ou télécharger un extrait en pdf
écouter un extrait

Assistant d’édition, ancien chargé de séminaire au Centre d’études juives de l’EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales) et à l'INALCO (Institut national des langues orientales, Julien Darmon enseigne le Talmud à la Yéchiva des étudiants de Paris et le midrach au Centre Fleg. Spécialiste des littératures rabbiniques auxquelles il a consacré de nombreux articles, il a notamment traduit le commentaire du Malbim sur le Cantique des cantiques. Son nouveau livre, L’Esprit de la Kabbale, aborde une question passionnante et intrigante : en principe, seuls les initiés sont censés pouvoir lire ce texte secret…

Lire la suite


Interview audio de Julien Darmon


   
L'Esprit de la Kabbale de Julien Darmon
Prix : 19 €
ajouter L'Esprit de la Kabbale de Julien Darmon au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
L'Esprit de la Kabbale
Julien Darmon

256 pages
Résumé
L'entreprise de Julien Darmon est aussi passionnante qu'audacieuse. A l'origine, la Kabbale est non seulement strictement réservée aux Juifs, mais juste à ceux qui ont l'érudition nécessaire pour entrer dans le saint des saints de l'enseignement hébraïque et accéder à son ésotérisme, son grand secret....

Apprenons à surfer sur nos turbulences


Interview - Rencontre avec Jacques Marcout
Patrice van Eersel : Ce qui vous a fait changer de vie, ce sont de terribles maux de ventre…
Jacques Marcout : Le stress aurait pu me tuer. J’étais en burn-out. Mais j’ai eu la chance que mon gastro-entérologue soit aussi hypnothérapeute. Bien avant que la science ne prouve que notre ventre contient un « deuxième cerveau », il en avait eu l’intuition. Il m’a appris qu’en respirant, en lâchant prise, puis en me remémorant des souvenirs de bonheur tranquille, non seulement je dénouais mes intestins, mais je modifiais ma façon de penser. Je ne me doutais pas que cela allait me faire changer de vie, ni que je deviendrais praticien de l’hypnose moi-même. Notre époque en a tellement besoin !

Patrice van Eersel : Vous dites que toute la Terre est en mutation…
Jacques Marcout : Les astrologues montrent que nous traversons des « carrés planétaires » sans appel : le changement affecte nos vies sur tous les plans. Plus rien n’est comme avant. La crise est à la fois écologique, politique, religieuse, culturelle... On peut trouver passionnant le feuilleton que nous apporte l’actualité quotidienne. Mais pour beaucoup de gens, c’est surtout angoissant, avec l’accélération folle des infos, des e-mails, des SMS, ils se sentent dépassés, ne savent plus quoi faire, ce qui donne des phobies, de l’anxiété, de la dépression… ou des addictions. Le cerveau conscient sature et l’inconscient fait violemment irruption. J’ai connu ça et ma vocation est devenue de montrer qu’il y a une issue. Il faut avant tout éviter le déni et la fermeture. Celui que la peur bloque dans une attitude conservatrice risque d’être écrasé par la vague — alors qu’en apprenant à lâcher prise, il peut glisser dessus comme le surfeur. La vague est là, personne ne la contrôle. Vous mènera-t-elle à droite ou à gauche ? Qu’importe, en l’acceptant avec souplesse vous arriverez au rivage.

Patrice van Eersel : Beaucoup de gens n’ont-ils pas commencé à réformer leur vie ?
Jacques Marcout : Surtout sur le plan alimentaire et médical. Mais souvent, nos changements manquent de coordination. Il ne s’agit pas de tout unifier de façon sectaire, mais on sent bien que c’est la totalité du système qui est à changer, politique, économique, relationnel. Ces perspectives énormes ne doivent pas nous angoisser. Regardons-les comme des vagues et surfons dessus !
Patrice van Eersel : Vous pratiquez aussi la sophrologie. Quelle différence avec l’hypnose ?
Jacques Marcout : C’est une première étape, qui ne s’attaque pas aux causes, mais utilise déjà le souffle et la visualisation pour mettre le conscient en veilleuse et permettre à l’inconscient de s’exprimer tranquillement, comme lorsqu’on fait une pause pour admirer un paysage. Faisons plus de pauses tranquilles dans nos vies.

Lire la suite


Comment accepter le changement de Jacques Marcout
Prix : 18 €
ajouter Comment accepter le changement de Jacques Marcout au panier
 
Description
Comment accepter le changement
Jacques Marcout

256 pages
Résumé
Le constat de départ de Jacques Marcout est que nous traversons une période de grande crise, donc de grand changement. Que l'on observe les choses du point de vue de l'astrologie, de la géopolitique, de l'économie, des technologies de la communication ou de la sociologie des moeurs, la planète Terre...

Zoom sur la permaculture


écouter un extrait
Parti d’une formation à l’environnement et aux jardins, on pouvait s’attendre à ce que Joseph Chauffrey consacre du temps à un potager, mais pas à celui qu’il a créé dans son petit jardin de Sotteville, en Normandie. Imaginez un peu cette chose incroyable : sur à peine 45 mètres carrés, ce trentenaire à la fois idéaliste et pragmatique a réussi à réunir des conditions si favorables qu’il produit lui-même tous les légumes et une bonne partie des fruits dont sa famille se nourrit pendant toute l’année. Oui, pendant toute l’année ! Comment ? Grâce à une application de la philosophie et des techniques d’une méthode qu’un nombre croissant de nos contemporains découvrent : la permaculture.

Lire la suite


Interview audio de Paul Thorez


   
Mon petit jardin en permaculture de Joseph Chauffey
Prix : 14 €
ajouter Mon petit jardin en permaculture de Joseph Chauffey au panier
 
Description
Mon petit jardin en permaculture
Joseph Chauffey

120 pages
Résumé
Quand les mètres carrés réservés au jardin sont comptés, mieux vaut savoir comment organiser son espace à cultiver pour le rendre productif ! La permaculture offre pour cela d'excellents outils : elle apprend à améliorer l'écosystème du jardin, à optimiser la surface de culture et à échelonner semis,...

Demandez à votre cellules : elles savent tout


Interview - Rencontre avec Pierre Lessard
lire ou télécharger un extrait en pdf
Patrice van Eersel : Votre méthode repose sur le processus de régénération…
Pierre Lessard : Toutes nos cellules portent en elles ce renouvellement permanent que chacun de nous connaît bien. Nous avons tous vu les blessures de notre peau se cicatriser sans que nous n’ayons rien à faire d’autre qu’à patienter. C’est l’un des plus anciens processus étudiés par la biologie. Dès le collège, nous avons appris que toute cellule pouvait se diviser en deux, grâce au mécanisme de la mitose. Plus exceptionnellement, quand certains tissus viennent à manquer, notre organisme peut faire appel à des « cellules souches » qui, accourant depuis la moelle osseuse, sont capables de remplacer n’importe quelles cellules. Notre corps a donc la capacité de s’autoréparer. Toute la vie fonctionne comme ça.

Patrice van Eersel : La base de votre méthode est donc naturelle et reconnue par la médecine.
Pierre Lessard : Absolument. Là où la science médicale hésite encore, c’est quand il s’agit de comprendre pourquoi, dans certains cas, le corps cesse de se réparer. Et là, j’avance une hypothèse qui est de plus en plus validée, par exemple par le docteur Boukaram, cancérologue à Montréal. Je dis que tout dépend de « l’état d’être » de la personne, de son état d’âme, de son environnement psychique. Une personne emplie de joie se régénère notoirement plus vite et mieux qu’une personne déprimée.

Patrice van Eersel : Cela peut-il scientifiquement s’expliquer ?
Pierre Lessard : En partie, oui. C’est la base de toute l’approche psychosomatique et de la psychologie positive. Notre corps et notre esprit forment un tout relié par nos émotions et nos croyances, et j’ajoute : par notre état d’être. En termes scientifiques, c’est une question de fréquences. Je pense que chaque cellule, chaque tissu, chaque organe fonctionne de façon optimale à une fréquence particulière. Or notre état psychique peut modifier ces fréquences. Une lassitude, un coup de fatigue ou de blues, une déception peuvent les faire baisser. Cela ne devient problématique que si cette baisse devient chronique.

Patrice van Eersel : A cela, vous proposez un remède à la fois soft et radical. Vous nous conseillez de « dialoguer avec nos cellules ».
Pierre Lessard : Mais oui ! Tout malaise, déséquilibre, maladie est un signal de notre corps, qui veut nous faire comprendre que quelque-chose ne va pas. Soit dans notre alimentation, soit notre travail, notre sommeil, nos relations, notre stress, etc. Nous devons lui dire que nous l’avons entendu, que nous allons en tenir compte et, nous adressant à nos cellules tombées malades, leur dire que nous comptons sur leur intelligence régénératrice. C’est un dialogue : nous écoutons notre corps et nous lui demandons de s’autoréparer. Et cela fonctionne admirablement !

Lire la suite


   
Eveillez votre pouvoir de guérison de Pierre Lessard
Prix : 18 €
ajouter Eveillez votre pouvoir de guérison de Pierre Lessard au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Eveillez votre pouvoir de guérison
Pierre Lessard

272 pages
Résumé
Dans sa préface enthousiaste, Guy Corneau écrit : « S'il y a un livre qui devait être écrit, et s'il y a un livre qui devrait être lu, c'est celui-ci. » Il faut dire que la méthode du « Dialogue avec les cellules », qui constitue la clé de l'ouvrage, Pierre Lessard l'a mise au point il y a vingt ans,...

Zoom sur le nouveau féminisme chamanique


écouter un extrait
lire ou télécharger un extrait en pdf Journaliste travaillant pour de nombreux magazines et directrice de collection dans plusieurs maisons d’édition, Catherine Maillard s’est formée à une pluralité de techniques de développement personnel, de la relaxologie à la psychogénéalogie. Auteur de nombreuses ouvrages, dont « J'ai mal à mes ancêtres » cosigné avec Patrice van Eersel, elle s’oriente de plus en plus depuis quelques années vers des voies néo-chamaniques susceptibles de réveiller en nous une conscience universelle et écologique, dont l’essence intime est d’abord féminine – que nous soyons femme ou homme.

Lire la suite


Interview audio de Catherine Maillard


Description
Rituels de femmes pour s'éveiller au féminin sauvage
Catherine Maillard - Isabelle Gueudré

172 pages
Résumé
Ne nous trompons pas, le féminin sauvage n'est pas un fantasme ou une idée à la mode de plus. Il a toujours été là, blotti dans le coeur et le ventre de la femme, comme l'archétype d'une forme originelle. Endormi par des siècles de conditionnement et de domination masculine, ce féminin sauvage a besoin...

Comment canaliser les flux qui nous traversent


Interview - Rencontre avec Catherine Aimelet-Périssol
Patrice van Eersel : La pertinence de votre nouveau livre nous oblige à revenir à la base : au fond, c’est quoi, une émotion ?
Catherine Aimelet-Périssol : Bien avant d’être un phénomène psychique, c’est un mouvement naturel du corps, qui entre en résonance avec la situation où nous nous trouvons et y répond pour protéger la vie. Il s’agit d’un mouvement archaïque, inconscient, biologique. Ce n’est que dans un second temps que cela se déploie dans le psychique, pour donner l’émotivité. Mais ce serait une erreur de penser que tout part de cette dernière – elle n’est que la conséquence d’un geste interne de survie.

Patrice van Eersel : Vous dites qu’il y a quatre émotions naturelles de base…
Catherine Aimelet-Périssol : Oui, la peur, la colère, la tristesse et la joie. Chacune constitue une modalité particulière de ce mouvement interne, comme une gamme à quatre notes, quatre façons corporelles d’entrer en résonance avec la situation. A partir de ces quatre notes, notre psyché va fabriquer des mélodies, c’est-à-dire des histoires sur lesquelles notre langage va broder toutes sortes de scénarios. Pour le meilleur, mais aussi pour le pire, car nous pouvons nous enfermer dans ces scénarios et y croire comme s’ils étaient vrais. Nous voudrons alors les fuir, ou les refouler, oubliant qu’ils ont surgi d’un mouvement vital.

Patrice van Eersel : Dès les premières pages, vous dites qu’on ne « gère » pas ses émotions. Pourtant, les nombreux conseils que vous donnez ne forment-ils pas une sorte de « super gestion » émotionnelle ?
Catherine Aimelet-Périssol : Non, dans la mesure où, derrière le mot gestion, il y a l’idée d’une maîtrise. Notre éducation nous a généralement appris à contrôler nos émotions, à les dompter et souvent à les faire taire. Notre approche est plus humble et plus naturelle. Il ne s’agit pas de chercher à contrôler ses émotions, mais d’abord à en prendre conscience, à les vivre, pour les comprendre et faire alliance avec elles. On ne « gère » pas ses peurs. Il faut inverser notre attitude à 180 degrés et réfléchir à la meilleure façon de répondre au désir de sécurité et liberté que nos peurs signalent.

Patrice van Eersel : Mais n’essaie-t-on pas forcément de « gérer » la peur d’un enfant qui voit des monstres sous son lit ?
Catherine Aimelet-Périssol : Bon exemple. Ma benjamine avait de telles peurs. Son père essayait de la raisonner, rien n’y faisait. J’ai pris le chemin inverse. Partant de son besoin de sécurité, je lui ai demandé ce qu’elle pourrait faire pour se protéger. Elle a fini par dire qu’un bâton lui serait utile pour frapper les intrus. Nous en avons trouvé un. Cela l’a calmée. Elle m’a dit : « De toute façon, je pourrai t’appeler. » J’ai acquiescé et sa peur s’est évanouie. Nous étions passés de la peur au désir de vivre.

Lire la suite


Emotions : quand c'est plus fort que moi de Aurore Aimelet - Catherine Aimelet-Périssol
Prix : 17 €
ajouter Emotions : quand c'est plus fort que moi de Aurore Aimelet - Catherine Aimelet-Périssol au panier
Je gagne 1 Point-Cadeau
Description
Emotions : quand c'est plus fort que moi
Aurore Aimelet - Catherine Aimelet-Périssol

192 pages
Résumé
A moins d'être très déprimé et de voir toutes ses émotions s'éteindre, nous sommes perpétuellement traversés par des flux émotionnels d'ampleur et de goût divers - tantôt torrent, tantôt ruisseau, parfois joyeux, souvent désagréables. Face à ces flux, notre réaction est généralement la même : pour...