Petits miracles de la vie

Louise L. Hay

Si elle n'est pas encore très connue en France, elle est en revanche célèbre dans les pays anglo-saxons. Baptisée la « reine du New Age » par le New York Times en 2008, Louise L. Hay, qui fêtera ses quatre-vingt-cinq ans en 2012, est un véritable phénomène. Elle a en effet diffusé la « pensée positive » dans le monde entier. Ce que nous appelons en France « méthode Coué » est ici appliqué à tous les domaines : santé, travail, finances, relations familiales, amour, paix intérieure. Paru en 1984, le second livre de Louise L. Hay, Transformez votre vie, a eu un succès incroyable (on évoque le chiffre de cinquante millions d'exemplaires vendus !). Et de partout lui sont arrivés des témoignages disant : « Ça marche ! » Becky, institutrice en Israël, a réussi à dépasser les séquelles de sa polio. Nancy, enseignante en Allemagne, s'est réconciliée avec son mari. Claire, bijoutière de Nouvelle-Zélande, a réussi à s'arracher à l'alcool. Quant à Irina, conseillère de santé en Australie, elle n'hésite pas à dire que sa lecture de Louise L. Hay l'a sauvée d'un cancer des os. Tous ces témoins ont une immense vénération pour leur bienfaitrice. Celle-ci a regroupé leurs lettres par grandes catégories et profite de chaque récit pour suggérer des exercices pratiques mettant en application cette pensée simple et puissante. Oui, si vous le désirez vraiment, vous pouvez transformer votre vie ! Lire la suite

280 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 150x230

Chapeau

Citation presse

L'Auteure
Née en 1927 à Los Angeles, Louise L. Hay fut une enfant maltraitée. Belle et tenace, elle travailla dans la mode à New York. Elle dira plus tard avoir souffert d'un cancer et réussi à en guérir par sa seule pensée. Elle dirige aujourd'hui la première maison d'édition New Age des Etats-Unis.

Coulisses

INTERVIEW
Patrice van Eersel : Qui vous a inspiré les idées de votre premier livre, D'accord avec ton corps, que vous avez publié en 1976 ?

Louise L. Hay : De tous les pionniers de la pensée positive, c'est certainement Ernest Holmes, le fondateur de l'Eglise de la science religieuse, qui fut le premier à me révéler que je pouvais changer ma vie en pensant différemment. Lui-même élève d'Emma Curtis Hopkins, il a écrit en 1927 (imaginez l'avance qu'il avait !) ce livre fantastique, La Science du mental, qui a inspiré des centaines d'auteurs de ce que, depuis, nous appelons le « mouvement de la pensée positive ».

Patrice van Eersel : N'est-il pas dangereux d'affirmer que l'on peut guérir le cancer par la seule pensée positive, comme vous l'avez fait dans votre best-seller, Transformez votre vie ?

Louise L. Hay : Je n'ai jamais dit à quiconque de ne pas suivre les traitements officiels ! Mais ces traitements ne marchent pas toujours. On peut les aider à être plus efficaces. La transformation de nos pensées nous mène presque toujours à la guérison. A quatre-vingt-quatre ans, je peux vous le dire : nous créons notre réalité. Dans l'absolu, rien ni personne ne possède le moindre pouvoir sur nous car, si nous le décidons, nous pouvons être les seuls à gérer notre pensée. Si nous parvenons à rendre notre monde intérieur harmonieux et équilibré, il en ira de même pour notre vie tout entière.

Entre nous

SUITE INTERVIEW
Patrice van Eersel : Votre nouveau livre, Petits miracles de la vie, est un échantillon des montagnes de lettres que vous avez reçues de vos lecteurs, et surtout lectrices...

Louise L. Hay : Oui, mais croyez bien que je ne l'ai pas publié pour gagner encore plus d'argent - je suis bien assez riche comme ça ! Si ma maison d'édition a décidé de faire ce livre, c'est qu'au fil des ans le phénomène nous a paru passionnant. Si tous ces gens nous racontent comment mon livre les a aidés à guérir eux-mêmes, chaque lecteur le fait d'une façon absolument unique. Autrement dit, chacun de nous peut s'approprier la pensée positive à sa façon, pour la mettre en application dans le contexte singulier où il (ou elle) vit.

Patrice van Eersel : Guérir d'une maladie n'est que l'un des aspects abordés par vos lecteurs. En dehors de la santé, qu'est-ce qui compte le plus ?

Louise L. Hay : Tous les grands thèmes universels de la condition humaine : la santé physique et mentale, le travail, l'amour, la transmission aux plus jeunes... Toutes ces questions sont essentielles pour nous tous, mais chacun les aborde à sa façon, dans sa propre combinaison. Ainsi, vous-même, je vous invite à méditer la question concernant votre propre vie. En quoi pouvez-vous l'améliorer et comment pouvez-vous avoir un impact positif sur les autres et sur la planète ? L'optimisme est contagieux. Tous ensemble, nous pouvons illuminer le monde entier.

Haut de page