Aimer (quand même) le XXIe siècle

Jean-Louis Servan-Schreiber

Fort de son expérience de vie et de grand homme des médias, Jean-Louis Servan-Schreiber questionne nos peurs et s'interroge sur « la fatigue d'être soi » dans un monde qui semble avoir perdu ses repères. Nous sommes tiraillés entre une quête de sens profond et la superficialité dans laquelle nous plongent les nouvelles technologies. Or, « pour suivre le rythme, la nostalgie peut se révéler encombrante », nous dit l'auteur. Au coeur d'une société en crise, chacun doit improviser pour se frayer un chemin personnel, relationnel et existentiel. Ce qui requiert d'être à la fois créatif, optimiste et lucide. « Si tout paraît insoluble, c'est qu'on a oublié que l'humanité est toujours sortie de ses paroxysmes d'angoisse pour passer à l'étape suivante. » La solution serait-elle de passer de la coexistence au « co-soutien » et au « co-renforcement » ? S'agit-il d'inventer une sagesse contemporaine faite d'humanisme, de tolérance et de vérité ? Comme le dit Edgar Morin dans sa préface : « Tout est à reformer et à transformer. Apportons la 'reliance', la conscience. Travaillons chacun dans sa voie. » De nouvelles raisons d'espérer ! Lire la suite

144 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 125x210

Haut de page