Dieu par la face nord

Hervé Clerc

L'écrivain Emmanuel Carrère a consacré l'entière première page du Monde des Livres à louer cet ouvrage dont il dit qu'il est essentiel et qu'il pressent quelque chose qui est en train d'advenir : une autre façon de considérer la spiritualité au-delà des fanatismes et sectarismes. « J'ai lu trois fois ce livre, dit-il, je le relirai souvent. C'est un livre-compagnon, un livre-conversation, un livre sur qui on peut compter pour la vie. Un livre à la fois familier, totalement déconcertant (s'il dit vrai, presque tous les autres sont dans l'erreur), et qui, à l'usage, s'avère une présence bienfaisante. » Voici donc une oeuvre majeure, écrite dans une langue limpide, une approche radicalement originale sur Dieu « au-delà des religions ». A peine sorti, il a déjà été réédité ! Lire la suite

320 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 145x225

Chapeau

Citation presse

Coulisses

« Le mot dieu est ambivalent. Il a un adret et un ubac. Une face sud et une face nord. Quand Nietzsche annonce : 'Dieu est mort', il fait référence au dieu personnel, bon, jaloux ou miséricordieux (...). C'est la face sud. La face nord, il n'en souffle mot. Elle est abrupte, lisse, vertigineuse (...). C'est elle que nous voyons aujourd'hui pointer à l'horizon. Cela pourrait être le sens, encore caché, de notre modernité. »

Haut de page