L'Age de la connaissance

Idriss Aberkane

La connaissance est infinie. Et si la connaissance est infinie, alors une croissance indexée sur celle-ci peut être infinie elle aussi. Tout le contraire de notre système actuel fondé sur des matières premières (pétrole notamment) qui finissent par se tarir. Ainsi l'économie de la connaissance nous assure un développement durable. C'est dire son immense potentiel. L'Economie de la connaissance n'est pas une continuation de l'économie des matières premières, du travail ou du capital. Elle représente une révolution. Une économie qui ne ressemble pas à l'économie. Du moins pas à celle, vorace, que le monde a développée depuis la révolution industrielle. Mieux, elle en défie toutes les lois : sa matière première est inépuisable, elle favorise et récompense le partage, et son pouvoir d'achat – infini – ne dépend que de chacun d'entre nous. C'est donc un enjeu capital pour l'écologie, notre sécurité, ou encore la lutte contre la pauvreté. Lire la suite

352 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 153x240

Chapeau

L'auteur de Libérez votre cerveau ! revient avec un nouvel essai tout aussi percutant.

Citation presse

Haut de page