La Révolution épigénétique

Collectif

Si nous avons bien hérité des gènes de nos parents, cela ne représente plus la « fatalité » que nous imaginions autrefois. Ce que nos géniteurs nous ont légué, ce n’est pas une mélodie mais un instrument – sur lequel nous pouvons jouer une infinité de musiques ! Nos géniteurs nous ont transmis un patrimoine, mais beaucoup de traits dépendent de nous. En moins de dix ans, la révolution épigénétique a bouleversé la biologie : la « dictature » des gènes n’existe pas. L’environnement où nous évoluons, les aliments que nous consommons, les comportements que nous adoptons, les relations affectives et sociales que nous tissons sont autant de facteurs qui modulent, stimulent ou bloquent l’activité de notre ADN. L’épigénétique révèle ainsi que nous avons la liberté de nous réinventer. Et cette « autocréation » peut se transmettre à nos descendants ! Ces découvertes récentes bouleversent la compréhension des interactions entre l’homme et son milieu, et font entrevoir d’immenses progrès en matière de santé, de longévité, de bien-être. Nul besoin de manipulations savantes ou « transhumanistes » : votre mode de vie suffit ! Pour éclairer cette révolution, la journaliste Valérie Urman s’entretient avec cinq experts, dont Patrice van Eersel analyse ensuite les propos. Lire la suite

160 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 145x225

Le saviez-vous ?#xA;Prenez deux œufs d’abeille ayant le même génome. Celui que vous plongez dans de la gelée royale deviendra une reine, celui que vous plongez dans du miel deviendra une ouvrière. On croyait que les insectes sociaux étaient une exception, alors que nous fonctionnons aussi comme ça : notre mode de vie « manipule » nos gènes !#xA;

Chapeau

Citation presse

Haut de page