Les Gratitudes

Delphine de Vigan

Michka est une vieille dame qui, peu à peu, perd l'usage de son corps et de sa parole. Dans l'EHPAD dont elle est désormais pensionnaire, la peur l'envahit. Marie Chapier vient chaque semaine lui rendre visite et la réconforter. Cette jeune femme doit beaucoup à Michka, qui l'a en partie élevée et a veillé sur elle alors qu'elle était en manque de mère et une proie pour les services sociaux. Durant la semaine, Jérôme Milloux, un séduisant orthophoniste, tente de stimuler la mémoire défaillante de Michka. Celle-ci a une obsession : retrouver, pour lui exprimer sa gratitude, un couple de La-Ferté-sous-Jouarre dont elle ignore le nom et qui l'avait recueillie de 1942 à 1945… Lire la suite

176 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 130x205

EXTRAIT
« Je suis orthophoniste. Je travaille avec les mots et avec le silence. Les non-dits. Je travaille avec la honte, le secret, les regrets. Je travaille avec l'absence, les souvenirs disparus, et ceux qui ressurgissent, au détour d'un prénom, d'une image, d'un mot. Je travaille avec les douleurs d'hier et celles d'aujourd'hui. Les confidences.
Et la peur de mourir.
Cela fait partie de mon métier.
Mais ce qui continue de m'étonner, ce qui me sidère même, ce qui encore aujourd'hui, après plus de dix ans de pratique, me coupe parfois littéralement le souffle, c'est la pérennité des douleurs d'enfance. Une empreinte ardente, incandescente, malgré les années. Qui ne s'efface pas. »

Haut de page