La Solitude du bonsaï

Sébastien Ortiz

Après trente ans d'une carrière diplomatique sédentaire sans gloire ni démérite, alors que son corps a gagné en embonpoint et que sa pression artérielle commence à lui jouer des tours, Pierre Tonneau, proche de la soixantaine, cède à l'appel du large et quitte sa vie parisienne pour occuper le poste de consul général à Kyoto. Célibataire endurci, il tombe sous le charme d'une bibliothécaire souriante, qu'il ne tarde pas à épouser. Après quelques années de bonheur, le tsunami de 2011 pousse le couple à quitter le Japon. Tonneau postule pour Calcutta, la plus délirante métropole indienne. Ce choix fatal va bouleverser son existence, et l'Inde déversera sur lui le fracas de son exubérance. S'ensuit une cascade d'aventures calamiteuses ou rocambolesques, auxquelles le couple Tonneau aura bien du mal à résister… Nourri d'expériences vécues, l'humour british de Sébastien Ortiz célèbre Calcutta, héroïne de ce roman délicieusement décalé. Lire la suite

256 pages | Couverture brochée en couleurs | Format: 135x210

Chapeau

Le zen japonais à l'épreuve de l'exubérance indienne !

Haut de page