Pour Noël, laissons-nous vous enchanter 

#Noel-4

La beauté du monde se cache dans les détails

Il y a une vingtaine d’années, juste avant la naissance du Club Nouvelles Clés, le film Microcosmos avait fait fureur. Pourtant, son thème était on ne peut plus simple : un cinéaste naturaliste s’était appliqué à filmer un mètre carré de prairie ! Certes, il l’avait fait avec attention, pendant une longue durée et avec de très gros objectifs. Tout d’un coup, on découvrait que la moindre parcelle de terre contenait des milliers, et même des millions de créatures de toutes sortes, en interactions multiples les unes avec les autres dans des systèmes de relations fantastiques, dignes de la jungle d’Amazonie et souvent bouleversants d’entraide et de coopération. À condition que nous sachions observer les choses avec une grande attention, l’extraordinaire jaillit du quotidien le plus ordinaire. L’équivalent du « très gros objectif » du cinéaste, c’est notre capacité d’attention, de vigilance, de concentration. Et d’amour… même si ce dernier peut être caché derrière des apparences contraires. Pour vraiment le voir, il faut aimer le monde, au sens le plus basique : s’intéresser à lui avec l’âme ouverte d’un enfant. Deux des livres que votre club vous propose pour finir l’année 2018 relève de cette disposition d’esprit. De façon drôle et « cocooning » dans le roman de Clarisse Sabard – dont une myriade de blogs littéraires féminins nous conseillent vivement la lecture –, ou de façon à la fois mélancolique et ensoleillée dans le récit de poésie en prose de Christian Bobin – qu’il n’est certainement plus nécessaire de présenter à la grande majorité de nos membres. Joyeux Noël à tous !

Haut de page